Les Gones - Royaumes Renaissants forum externe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Mars 1457

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antoine le p'tit Gones

avatar

Nombre de messages : 192
Localisation : Bah ici voyons
Date d'inscription : 09/10/2010

MessageSujet: Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Mars 1457   Lun 11 Oct - 12:53

Citation :
I. Les Compagnies d'Ordonnance
II. La Communication et ses institutions
III. La Diplomatie
IV. La Justice
V. L'Économie
VI. La Culture et l'Animation
VII. La Religion
VIII. La Noblesse

Citation :
I. Les Compagnies d'Ordonnance

L'Ost

Une Ost forte et fière
Fleuron de notre duché, l'Ost fait notre fierté depuis très longtemps. Les Lyonnais-Dauphinois en sont conscients bien sûr, mais les Gones pensent qu'une démonstration publique du savoir-faire et de la grandeur de celle-ci serait souhaitable afin de rappeler à tous la détermination et le courage des soldats qui la compose.

Moins de parchemins pour notre Ost !
Un projet de réduction de paperasserie a été commencé il y a de cela quelques mois. Les Gones pensent qu'il est primordial que ce projet soit porté à terme pour que l’Ost ne croule plus sous les rapports et autres dossiers chronophages. En effet, ceux-ci prennent un temps non négligeable à être rédigés, mais aussi à être transmis diminuant de ce fait l'efficacité et la disponibilité de ceux à qui ils incombent.

Formations, nominations et doubles fonctions au sein de l'Ost
Certains soldats ont des capacités ou des intérêts qui excèdent la formation qu'ils ont suivie à l'École militaire lors de leur arrivée à l'Ost. Afin de permettre un avancement des connaissances des soldats intéressés par certains domaines (archerie, armurerie, intendance, recrutement, ...) les soldats pourront s'inscrire volontairement à des séances de formation donner par des soldats aguerris dans les domaines spécifiques à tout soldat qui en fera la demande.

Le but de ces formations est d'une part de former des soldats aux domaines particuliers afin de se constituer une réserve d'hommes et de femmes prêts à assurer les fonctions particulières en cas de retraite ou de remplacement, mais également de s'assurer qu'aucun soldat n'aura à cumuler deux fonctions au sein de l'Ost, quelque soit son rang. La réussite de ces cours sera obligatoire, sauf exception, pour qu'un soldat soit nommé à une fonction ou promu.

Les Gones souhaitent également que les promotions à un rang supérieur se fassent de sorte qu'un niveau de progression soit associé au fur et à mesure des progrès des soldats. Cela permettra à chacun de voir où il se situe et constituera un élément supplémentaire de motivation qui permettra de réduire les zones de flou des soldats par rapport à leur progression.

Enfin, les Gones désirent qu'une réflexion sur la durée des mandats reliés aux différentes fonctions au sein de l'Ost soit amorcée afin qu'un plus grand nombre de soldats compétents puissent aspirer à des postes plus élevés.

La Prévôté

De la réforme de l'École de la Prévôté
La formation de sergent est actuellement longue et décourageante pour bon nombre de postulants. Plusieurs abandonnent en cours de formation ce qui fait en sorte que les effectifs de la Prévôté dans certaines villes sont insuffisants, voire manquants. Une réforme des cours s'impose afin de limiter le nombre d'abandons, de susciter une plus grande motivation chez d'éventuels postulants et de combler dans les plus brefs délais les besoins de la Prévôté dans les villes où certains peuvent être surchargés de travail. Ainsi, un postulant pourra être formé à une tâche spécifique selon les besoins immédiats de la ville où il habite et recevoir un certificat attestant de son droit d'exercer.

De plus, une nomination d'un sergent au poste de lieutenant ne pourra se faire qu'après un court passage de ce dernier à l'École de la Prévôté à une formation de base sur le travail que doit exercer un lieutenant.

Du Grand Officier de la Prévôté
Les Gones souhaitent également émettre une réflexion sur le rôle et les fonctions du Grand Officier. Nous pensons que le Grand Officier devrait constituer un réel relais et soutien pour le Prévôt afin de l'assister lors d'éventuels États de siège ou d'alertes diverses. Nous pensons également que ce dernier devrait veiller davantage à ce qu'un Prévôt nouvellement nommé soit bien formé et bien informé des tâches qu'il a à accomplir et des institutions qu'il doit connaître.

De plus, nous pensons qu'à l'instar des Conseillers militaires, le Grand Officier de la Prévôté devrait avoir accès au Conseil de guerre et à l'Office des Compagnies d'Ordonnance au Conseil ducal afin que son expertise et ses connaissances soient davantage mises au service du duché.


II. La Communication et ses institutions

Les tribuns
Les tribuns étant les premières personnes en contact avec les nouveaux Lyonnais-Dauphinois, nous proposons de créer une salle des tribuns où ils pourront débattre et échanger informations, trucs et astuces. Cet endroit permettra aussi de former les nouveaux tribuns et de les sensibiliser à la nécessité d'établir dès le départ avec les nouveaux la notion de vie en société (développement d'un intérêt pour le RP - respect de l'aspect historique des RR, respect du langage d'usage, etc...) et d'adopter la meilleure stratégie pour l'intégration des nouveaux au sein du Lyonnais-Dauphiné. Les tribuns seront également invités à s'inscrire à l'Assemblée des Tribuns où ils pourront partager avec les autres tribuns au sein du Royaume.

L'Université
Les Gones souhaitent que soit établi un panneau d'affichage en Gargote qui serait consacré à l'Université afin que le programme des cours soit accessible au plus grand nombre, mais aussi afin d'informer les étudiants des besoins du duché en matière d'érudits. Cela permettrait du même coup de procéder à une revitalisation de la présentation de cette institution primordiale pour le duché.

Les Gones souhaitent également la mise en place de grands cours universitaires afin d'enseigner les bases aux étudiants et d'améliorer l'apprentissage et la culture des personnes le souhaitant [HRP: organisation de RP de cours par les doyens et professeurs désirant développer cet aspect]

L'Intendant des Collections ducales et les chroniqueurs ducaux du Lyonnais-Dauphiné
Afin que soient compilés et retranscrits les évènements marquants de chaque mandat ducal et afin de créer une histoire lyonnaise-dauphinoise, les Gones désireraient que des postes de chroniqueurs ducaux soient créés.

Ces chroniqueurs auraient la charge de conserver, résumer et compiler par ordre chronologique les divers évènements en lien avec la vie publique du duché afin d'en faire une grande chronique: lois, interventions du conseil, festivités, cérémonies, guerre, etc... Les chroniques seraient conservées dans la Grande bibliothèque du Palais Pierre Scize dans une section particulière entièrement dédiée à cet usage. Les chroniqueurs travailleraient au sein d'un scriptorium sous la direction de l'Intendant des collections ducales ou d'un Conseiller ducal, afin d'entreposer leurs informations et de les traiter efficacement avant de les rendre publiques. Ils pourraient également travailler sur la production de manuscrits afin d'enrichir les ouvrages de la bibliothèque ducale. Les chroniqueurs seraient choisis par candidature spontanée, étudiée par un membre du conseil ducal en collaboration avec l'Intendant des Collections.


III. La Diplomatie

Mercurol
Les Gones souhaiteraient que soit entamée une réorganisation des services de Mercurol afin de les rendre encore plus efficaces, notamment par la création de "zones diplomatiques", chacune placée sous la responsabilité d'un Grand Ambassadeur, et de postes de Conseillers diplomatiques dont le rôle pourrait se résumer en "conseiller, former et assister" le corps diplomatique. De plus, les Gones souhaitent qu'une liste des conseillers comtaux et ducaux des autres régions soit établie par "domaine" et posée au Château de Lyon afin de rendre le travail de recherche des conseillers ducaux dauphinois plus rapide dans leur quête d'information sur leurs homologues.

Des citoyens informés sur l'extérieur
Par ailleurs, dans un souci d'information pour les citoyens dauphinois, les Gones veulent que Mercurol fasse en place publique des synthèses sur les situations des autres duchés et dresse un tableau de l'état des frontières des duchés/comtés limitrophes au moins.

Des ambassadeurs au cœur des échanges
Afin de raffermir nos liens diplomatiques avec les puissances extérieures, mais aussi pour nouer des relations plus personnelles et humaines entre diplomates et obtenir des informations plus fraîches, nous souhaitons que les ambassadeurs effectuent des voyages diplomatiques auprès de leurs provinces d'affectations. Priorité sera donnée aux duchés et comtés frontaliers au notre, qui sont, pour la majorité, nos alliés de longue date, mais surtout parce que la sécurité intérieure et la paix ducale dépendent de nos bonnes relations avec les provinces nous entourant.

Par ailleurs, les nouvelles réalités aristocratiques font en sorte que nos ambassadeurs auront à jouer un rôle encore plus grand que ce qu'ils jouent maintenant au niveau des relations commerciales en collaboration avec le Commissaire au commerce et des marchands ambulants dauphinois.


IV. La Justice

Des brigands... où ça?
Nous aimons les détester, ces vils mécréants et afin d'avoir plus de plaisir à les punir, les Gones souhaitent que soit revu le système actuel de dénonciation. La traque des brigands serait désormais le plaisir de tout un chacun et la dénonciation se ferait non plus par des ouïes dire entendus par le 4e cousin de la 5e voisine de votre frère (screens), mais par des témoignages solides faits par des personnes ayant reconnu les vilains après qu'un avis de recherche ait été déposé par la Prévôté. Les victimes auront tout le loisir d'ameuter leurs proches ou des mercenaires pour réaliser des traques (traques RP), en autant que si elles débusquent leur agresseur, elles les ramènent en vie afin que ceux-ci puissent faire face à la Justice lyonnaise-dauphinoise.

Notre bourrél
Les Gones souhaitent également voir notre bourrel à l'œuvre plus souvent. Les peines infligées en place publique de même que les occasions pour les Lyonnais-Dauphinois d'exprimer toute leur aversion envers les criminels sont trop peu nombreuses. Les Gones proposent que des peines publiques ou des confessions puissent faire en sorte que les peines originalement prévues se voient réduites. Le bourrel sera libre de choisir quel accusé reconnu coupable et n'opposant pas d'objection à être châtié publiquement sera amené en place publique. (Le bourrel aura loisir de choisir un criminel reconnu coupable et de transmettre le nom de l'individu choisi au Juge pour qu'un RP de sa peine ait lieu. Si le joueur accepte: peine RP; si le joueur refuse: pas de peine RP; si le joueur ne répond pas au courrier envoyé par le Juge: peine RP réalisée par le bourrel et par un PNJ jouant le criminel.)

Des maires, des décrets
À l'heure actuelle, les maires doivent attendre que le Conseil ducal prenne note, modifie et vote les décrets municipaux qu'ils ont l'obligation de leur soumettre. Les décrets sont souvent des réactions à des situations qui nécessitent des interventions rapides. Élus par le peuple qui met sa confiance en eux et souvent entourés de conseillers municipaux émérites compétents, les Gones croient que les maires devraient avoir le droit de décréter des arrêtés municipaux dans une limite raisonnable des lois ducales (pas de dépassement de prix maximaux permis) sans passer par un vote au conseil ducal. Les citoyens qui jugeraient les pratiques des maires abusives, pourraient déposer pétition auprès du conseil pour que celui-ci révise les arrêtés municipaux.

Le cumul des postes pour les fonctions de direction
Pour éviter le cumul de poste de direction et parce que ce ne sont pas les gens compétents qui manquent en Lyonnais-Dauphiné, les Gones souhaitent que soit étudier la possibilité de légiférer sur le non-cumul de ces postes dont les fonctions requièrent une présence et une implication totale. Ainsi, les postes de direction des différentes institutions du duché de même que ceux de Conseillers ducaux ne seraient plus cumulables à d'autres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine le p'tit Gones

avatar

Nombre de messages : 192
Localisation : Bah ici voyons
Date d'inscription : 09/10/2010

MessageSujet: Re: Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Mars 1457   Lun 11 Oct - 12:53

Citation :
V. L'Économie

Les finances
Depuis plusieurs mois la situation financière du duché fait en sorte de limiter sa capacité d'entretenir une armée active et fait en sorte que l'équilibre financier est difficilement maintenable. Le remboursement des frais de la dernière guerre de Bretagne qui devrait être imminent comblera certes un imposant manque dans le paiement des soldes de nos valeureux soldats, mais ils ne régleront en rien le problème réel qui touche nos finances depuis l'avènement des nouvelles contraintes royales, à savoir la capacité de payer à la fois une somme de prestige nous permettant de nous maintenir à un niveau respectable et notre capacité à entretenir une armée digne de ce nom. De plus, notre capacité à créer des animations et des divertissements pour le peuple est des plus limités. Il devient très important de voir l'aboutissement de la réflexion entamée par le présent conseil relativement à l'instauration d'une participation financière.

Le commerce
La foire du comté risquant de subir de nouvelles contraintes à tout moment (annonce de Lévan sur la disparition des foires comtales), il est essentiel de s'assurer que notre duché aura la capacité d'approvisionner les mairies en fer et en différents produits d'importation, mais aussi de leur offrir la possibilité de trouver facilement des moyens de transport des marchandises pour commercer entre elles. Pour le commerce intérieur, les Gones proposent donc que des convois armés constitués de soldats s'assurent du transport des marchandises ce qui permettra à la fois d'envoyer sur nos routes des éclaireurs qui pourront effectuer des rapports de patrouille. L'emploi de nos soldats fera également en sorte que la disponibilité des Marchands Ambulants Dauphinois pour des missions commerciales extérieures ne sera pas compromise par des échanges locaux nous assurant ainsi la disponibilité de personnes compétentes et de confiance.

Les mines et le suivi
Les mines représentant la principale source de revenus pour le duché. Les profits réalisés par l'exploitation des sous-sols étant tributaires de la fréquentation des mines, la politique de sensibilisation et d'encouragement pour favoriser les emplois de mineurs, notamment auprès des nouveaux arrivants doit être poursuivie. Pour ce faire, l'étroite collaboration du duché avec les maires doit être maintenue, renforcée et étendue auprès des tribuns.

Les Gones pensent également que pour le poste de Commissaire aux mines, poste où lorsque des erreurs surviennent les conséquences sont lourdes pour les finances ducales, un mentor devrait être nommé avant la fin de chaque mandat ducal pour s'assurer lors de la passation de pouvoirs et en début de mandat de la compréhension du système par le nouveau Commissaire aux mines. Ce mentor s'assurerait de donner une formation minimale au nouveau Commissaire aux mines en matière d'entretien, de rendement, etc.

Coopération et collaboration inter-ducale
La réflexion économique sur le prix de revente du bois, sur les droits d'achat et sur les quotas d'achat sera poursuivie dans le but d'aider les villes forestières reculées à pallier aux frais encourus par l'achat et l'entretien des haches.

L'idée d'une coopérative lyonnaise-dauphinoise afin de renforcer la collaboration et le soutien entre mairies via l'achat de produits locaux sera également étudiée.


VI. La Culture et l'Animation

Par Sainct Georges et Dalphiné !
En l’honneur de saint Georges de Lydda, patron du duché du Lyonnais-Dauphiné et de son Ost, célébré le 23 avril de chaque année, les Gones souhaitent que de grandes festivités où seront conviés tous les sujets lyonnaise-dauphinois et ceux des autres terres du royaume de France et d’au-delà soit données en la ville de Lyon (lieu RP, la fête sera donnée en gargote) afin d’honorer la mémoire et le courage du vaillant saint. Un pas d'armes, un concours de poésie et une épreuve réunissant les champions de chaque ville et village du Lyonnais-Dauphiné sera organisée. Le village vainqueur de l’épreuve se verra remettre l’étendard de Saint Georges, grand honneur qui sera remis en jeu l’année suivante lors de la prochaine fête de Saint Georges de Lydda.

L’ouverture de la Saint Georges donnera lieu à une grande bénédiction publique par les hauts dignitaires de l’Eglise dauphinoise où seraient conviés tous les sujets lyonnaise-dauphinois et représentants des autres terres venus assister aux festivités. Devant le Gouverneur et son Conseil, ainsi si que la noblesse dauphinoise et leurs prestigieux invités, défilera l’Ost ducal en grande pompe.

Durant toute la durée des festivités, de grandes tables seraient dressées en place publique afin que tout le bon peuple dauphinois puisse festoyer et banqueter.

De la promotion et du développement la culture
Il n'y a pas à douter, les Lyonnais-Dauphinois sont fiers de leur duché et l'aiment. Mais il est permis de croire qu'ils ne le connaissent pas très bien, notamment dans ses institutions.

Pour la culture personnelle des citoyens lyonnaise-dauphinois de même que pour faciliter la découverte de notre beau duché par les nombreux visiteurs qui passent nos frontières chaque jour, les Gones proposent de laisser et de faciliter l'accès à un guide du Lyonnais-Dauphiné qui serait déposé en Gargote. Ce guide pourrait être une version revue et améliorée de l'actuel guide qui se trouve à la disposition des ambassadeurs au Domaine de Mercurol.

D'un office de la culture
Afin que les Lyonnais-Dauphinois se découvrent un plus puissant sentiment identitaire envers le duché, les Gones croient qu'il serait intéressant de poser une réflexion sur la création d'un office dédié au développement identitaire et culturel lyonnais-dauphinois. La création de cet office de la culture est primordiale afin que se rassemblent les acteurs importants de la culture lyonnaise-dauphinoise et qu'ils puissent élaborer des stratégies de développement de celle-ci.

Parmi les éléments essentiels à promouvoir, l'histoire et les langues du Lyonnais-Dauphiné sont sans aucun doute des éléments de la culture que nous nous devons de mettre de l'avant, ne serait-ce au moins dans leurs éléments de base. Pour ce faire, les Gones souhaitent une campagne de promotion de la Bibliothèque ducale et de ses collections qui sont riches d'informations variées sur l'histoire, ainsi que les mœurs et les coutumes de notre duché.

Les Gones croient également que des séances d'apprentissage des langues, ou à tout le moins des lexiques des parlés de chez nous soient mis en consultation en Gargote afin que les formules de base soient apprises et pratiquées partout dans le duché.

Enfin, la réflexion de la création d'un fonds pour la culture et l'animation devrait être lancée. Un tel fonds permettrait de réaliser des activités et animations, des concours et des évènements qui viendraient renforcer le rayonnement de notre duché chez nous, mais aussi dans les autres contrées.


VII. La Religion

La propagation de la foi
Avec la collaboration des tribuns de l'État et de l'Église, les Gones souhaitent que la population lyonnaise-dauphinoise puisse exercer et découvrir pleinement la religion aristotélicienne. Afin de bien véhiculer la foi, il est essentiel de compter sur un nombre suffisant de clercs. C'est pourquoi les Gones proposent une vaste campagne d'information sur l'Aristotélicisme qui permettra de trouver des gens qui se découvriront une vocation religieuse (diacres, sacristains, curés) et aussi de les informer sur les débouchés concernant la voie de l'Église (niveau 3).

Par ailleurs, dans ce même souci de propagation de la foi, avec le développement des moyens de communication dans le duché, les Gones pensent que les minutes des prêches réalisées dans les paroisses ayant la chance d'avoir un clerc qui réalisent des offices puissent être retransmises aux paroisses où les effectifs religieux ne suffisent pas ou sont inopérants.

De plus, les Gones souhaiteraient, avec l'accord des autorités ecclésiastiques, que le Saint livre de la religion aristotélicienne, le Livre des Vertus, soit plus facilement accessible pour chacun des habitants du duché. Nous aimerions donc qu'un exemplaire soit déposé pour consultation à la bibliothèque ducale du Château de Lyon.

Pâques
Afin de souligner la fête de Pâques, les Gones souhaitent la célébration d'une grande procession suivie d'une cérémonie le dimanche 12 avril en la cathédrale de Lyon. Les Gones souhaitent également la tenue d'un grand banquet pour marquer la fin de la période pascale.


VIII. La Noblesse

Le sang bleu
La noblesse, fleuron du duché, est composée de personnes ayant œuvré avec zèle pour le bien du Lyonnais-Dauphiné et de ses sujets. Cependant, elle est assortie de devoirs, ceux qu'un vassal doit à son suzerain: fidélité, aide militaire et conseil. En échange, le suzerain assure subsistance, protection et justice à son vassal.

Depuis plusieurs mois, nous souhaitons que la noblesse lyonnais-dauphinoise retrouve une place de choix dans la vie de notre duché, et pour cela nous voulons lui donner les moyens d'assumer ses devoirs. C'est pourquoi, nous souhaitons l'établissement d'une charte de la Noblesse du Lyonnais-Dauphiné, en plus des lois définies par l'Hérauderie Royale, afin d'établir les bases d'action pour que notre noblesse soit vraiment au service du Gouverneur et non pas des gens en costume défilant devant le trône ducal tous les deux mois pour prêter une allégeance non suivie de faits.

Dans cette optique, nous souhaitons la mise en place effective du Collège Nobiliaire, proposé et débattu depuis plusieurs mois au Conseil ducal et au sein de l'Assemblée Nobiliaire, afin de lui donner les moyens d'agir pour le bien du duché, notamment en conseillant le Conseil ducal, mais aussi en proposant et en mettant en place des projets d'ordres divers (animation, vie politique, économie, voyages diplomatiques, etc...).

Le respect des devoirs vassaliques étant le principe même de la noblesse, nous souhaitons une véritable application des sanctions pour tout noble dérogeant à ses devoirs, à commencer par le non renouvellement de l'allégeance, ou le refus de répondre à la semonce de leur suzerain qui sera sanctionné par le paiement de l'hériban.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Mars 1457
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Février 1459
» Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Mars 1457
» Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Nov 1456
» Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Janvier 1457
» Programme des Elections Ducales Dauphinoises de mars 1454

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Gones - Royaumes Renaissants :: Rez-de-chaussée: Ouvert à tous :: Les Gones : Présentation :: Les Gones et les élections ducales :: Programmes ducaux de l'an 1457-
Sauter vers: