Les Gones - Royaumes Renaissants forum externe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Mai 1457

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antoine le p'tit Gones

avatar

Nombre de messages : 192
Localisation : Bah ici voyons
Date d'inscription : 09/10/2010

MessageSujet: Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Mai 1457   Lun 11 Oct - 12:54

Citation :
I. Les Compagnies d'Ordonnance
II. II. La Communication et ses institutions, la culture
III. La Diplomatie
IV. La Justice
V. L'Économie
VI. La Religion

Citation :
I. Les Compagnies d'Ordonnance

L'Ost

Un Ost dynamique !

Pour palier à la fougue intrépide de nos soldats, un système d'échanges entre garnison devrait être mis en place.
Cela apporterait une nouvelle dynamique à nos garnisons, du sang neuf et des idées nouvelles, une entraide entre soldats et sans doute redonner (ou confirmer) à l'Ost ses lettres de noblesse "Ensemble sous un seul et même uniforme"

L'émulation serait ainsi plus forte, le recrutement y trouverait son compte par la même occasion (chaque soldat véhicule des idées diverses pour parler de l'Ost ) et les routes de notre Duché sans cesse
fréquentées

De plus, nous proposons également que les soldats du même grade puissent avoir la possibilité d'un combat de lutte en cas de litige. Un supérieur pourra proposer cela un de ses subordonnées à la place d'une
punition si le conflit est personnel.

Un Ost réactif !

Hors période d'alerte, des soldats devraient se porter volontaires (si aucun volontaire ils seront désignés d'office par le seigneur des lances) pour assurer une semaine d'astreinte. Peu de changement avec ce qui se passe aujourd'hui mais une différence, pour ceux qui ne seront pas d'astreinte, ils pourront ainsi prendre un travail plus tôt dans la journée.

Les soldats d'astreinte attendront impérativement 20H pour travailler, si aucun ordre contraire n'est formulé avant.
L'idéal est que le rapport de surveillance soit rédigé par un des soldats d'astreinte (roulement à mettre en place entre eux)

Un chef de mission sera nommé par le Seigneur des lances et veillera à la bonne marche de l'astreinte par les soldats de garde.

Formations, nominations et doubles fonctions au sein de l'Ost

Après avoir intégré leur garnison, les soldats pourront s'inscrire volontairement à des séances de formation dispensée par des soldats aguerris dans les domaines spécifiques tels que l'armurerie, l'intendance, le recrutement, l'aumônerie,ou le domaine hospitalier...

Ces formations continues permettront aux soldats d'approfondir leur capacités et d'acquérir un plus pour leur avenir.
Il est important que l'Ost se constitue une réserve d'hommes ou de femmes prêts à assurer un remplacement de dernière minute à plus ou moins long terme.

Les Gones souhaitent également que les promotions à un rang supérieur se fassent de sorte qu'un niveau de progression soit associé au fur et à mesure des progrès des soldats.
Cela permettra à chacun de constater par lui même où il se situe. Cet élément supplémentaire de motivation permettra de réduire les zones de flou des soldats par rapport à leur progression et celles de leurs compagnons d'armes.

Enfin, les Gones désirent qu'une réflexion sur la durée des mandats reliés aux différentes fonctions au sein de l'Ost soit amorcée afin qu'un plus grand nombre de soldats compétents puissent aspirer à des postes plus élevés ou des fonctions.

Du rôle du Capitaine


- Nous Gones, voulons rendre au Capitaine les responsabilités qui lui incombent. C'est-à-dire être sur le terrain avec ses hommes et non pas par le biais des informations du Major, ni sous le commandement du conseil de guerre.
- L'accès aux SDL à l'office des compagnies d'ordonnances (Forum du castel de lyon).
En effet, les conseillers militaires y ont accès. Les acteurs les plus
importants des garnisons méritent donc le même traitement.

C'est par cette manière que nous pensons qu'un Capitaine doit se rendre compte de la situation réelle. Nous proposons donc que les décisions concernant le fonctionnement et l'organisation interne de l'ost soit rendue au conseil des lances avec le Capitaine pour autorité. Qui d'autre en effet que les seigneurs de lances pour décider du fonctionnement que prendront leurs hommes !

Du conseil de guerre...

- La modification du statut de conseiller militaire.
En effet à l'heure actuelle, ce grade est le seul à ne pas être contraint au non cumul des postes civils et militaires. Nous désirons donc que le non cumul soit appliqué également à ce statut afin de respecter la volonté et la logique de cette loi, celle d'éviter la concentration de l'autorité civile et militaire dans les mains d'une seule personne et de ne point gêner la réactivité et la disponibilité des soldats.

De plus, les conseillers militaires ne sont que rarement sur le terrain, en tout cas jamais à ce titre. Nous trouvons donc illogique que ce grade soit supérieur à celui d'un Seigneur des Lances. Nous proposons donc que ce grade soit équivalent à celui de Seigneur des Lances.

- La réunification entre "conseil de crise" et "conseil de guerre"

Présentement, le conseil de guerre est la tête dirigeante de l'Ost et le conseil de crise se réunit, normalement, uniquement en temps de crise ou de guerre. Ce dernier, le conseil de crise, n'est jamais apparu par la mise en place permanente du conseil de guerre.

Etant donné que nous désirons rendre la tête de l'ost à ses Seigneurs des Lances, nous proposons une concertation entre conseil de lance et conseil de guerre exceptionnel qui serait consulté en cas d'état de siège ou lors de la levée du Ban, ou à la demande de tout Seigneur des Lances ou du Capitaine.

- Enfin, nous souhaitons que les membres du conseil de guerre soient renouvelés plus régulièrement et que leur nombre soit diminué, pour plus de réactivité.
Le changement de ces postes pourrait se faire par un vote de l'ensemble des Seigneurs des Lances et du Capitaine en place.

Opération "Union Sacrée"

Afin de renforcer notre capacité militaire et de resserrer nos liens avec nos voisins, un projet de grande envergure propose la création des garnisons jumelées. Les villes frontalières de notre territoire ainsi que celles des provinces limitrophes avec lesquelles nous entretenons de bonnes relations pourraient se voir dotées de casernes spécifiques composées de soldats venant de part et d'autre des frontières. Ils contribueraient ainsi à la protection des territoires tout en apprenant à mieux se connaitre. Ils travailleraient ensemble, affirmant ainsi, la volonté du Lyonnais-Dauphiné d'établir une paix durable et une amitié solide avec ses voisins.

La Prévôté

Une meilleure communication Maires/Prévôté/Ost...
Parce que les premiers qui devraient être informés en cas de risque d'attaque d'une ville sont les maires, parce que parfois ce sont eux qui essuient justement les premières révoltes, parce que la coordination entre prévôté et Ost ne peut se faire sans une bonne communication, nous souhaitons que les accès des maires leur soit rendus en salle de prévosté.
De plus, nous proposons d'élargir la salle Ost / maire pour donner accès au Prévost.

Un guide du bon milicien !
Les Gones ont observé que bien souvent, les miliciens ne sont pas toujours au fait de leur devoir (rendre compte de la nuit de surveillance) ni de comment veiller (screen).
Ainsi, en cas de révolte ou de tentative, ces derniers ne savent bien souvent quoi faire.
Nous souhaitons donc metre en place un guide du milicien, crée à la fois par les maires, le prévôt et la maréchaussée, afin que ce dernier soit envoyé à chaque nouveau milicien, et ainsi faire d'une partie de la population des villageois mieux armées et instruits sur la défense.

II. La Communication et ses institutions, la culture

L'Université

Les Gones souhaitent que soit établi un panneau d'affichage en Gargote qui serait consacré à l'Université afin que le programme des cours soit accessible au plus grand nombre, mais aussi afin d'informer les étudiants des besoins du duché en matière d'érudits. Cela permettrait du même coup de procéder à une revitalisation de la présentation de cette institution primordiale pour le duché.

Les Gones souhaitent également la mise en place de grands cours universitaires afin d'enseigner les bases aux étudiants et d'améliorer l'apprentissage et la culture des personnes le souhaitant [HRP: organisation de RP de cours par les doyens et professeurs désirant développer cet aspect]

L'Intendant des Collections ducales et les chroniqueurs ducaux du Lyonnais-Dauphiné

Afin que soient compilés et retranscrits les évènements marquants de chaque mandat ducal et afin de créer une histoire lyonnaise-dauphinoise, les Gones désireraient que des postes de chroniqueurs ducaux soient créés.

Ces chroniqueurs auraient la charge de conserver, résumer et compiler par ordre chronologique les divers évènements en lien avec la vie publique du duché afin d'en faire une grande chronique: lois, interventions du conseil, festivités, cérémonies, guerre, etc... Les chroniques seraient conservées dans la Grande bibliothèque du Palais Pierre Scize dans une section particulière entièrement dédiée à cet usage. Les chroniqueurs travailleraient au sein d'un scriptorium sous la direction de l'Intendant des collections ducales ou d'un Conseiller ducal, afin d'entreposer leurs informations et de les traiter efficacement avant de les rendre publiques. Ils pourraient également travailler sur la
production de manuscrits afin d'enrichir les ouvrages de la
bibliothèque ducale. Les chroniqueurs seraient choisis par candidature
spontanée, étudiée par un membre du conseil ducal en collaboration avec l'Intendant des Collections.

Un conseil ducal et ses conseillers près du peuple

Les Gones souhaitent que le conseil Ducal, ainsi que les conseillers, soient toujours plus proches du peuple.
Ainsi, les diverses actions du porte parole, et de chacun des membre du conseil, seront encouragés pour que le dialogue soit toujours plus nourrit entre le peuple et l'instance décisionnaire.
Un voyage du Gouverneur et ou de nombreux conseillers à travers le duché pour la durée de leur mandat serait ainsi un bon moyen d'aller à la rencontre de tous, tous ensembles, unis par le même sens du devoir...

Une place publique toujours animée !
Nous souhaitons redonner de l'animation à notre gargote qui parfois se meurt (hors Sainct Georges).
Aussi, nous souhaiterions que sur une place publique, ait lieu diverses animations régulières, où chaque villageois pourra proposer une animation particulière, en collaboration avec le comité des festes.
Ainsi, pourront tour à tour s'y dérouler une grande kermesse, qui sera l'occasion de jeux (mats de cocagne, etc..) un marché de nos terrois (clairette, Génépi, chartreuse, nougat...), un grand jeu basé sur la connaissance historique de notre duché, des bals, concours de déclamation ou de peinture...

Définir l'identité et les valeurs du Duché Lyonnais-Dauphiné
La grandeur duché se mesure à l'image qu'il renvoie aux autres provinces mais surtout à l'image que les habitants s'en font eux-mêmes, une image qui fédère et uni autour d'elle. Cette image collective s'appuie sur des traditions et une culture communes, des valeurs et des évènements partagés, sur des symboles reconnus par tous, etc... autant de choses qui forment l'identité d'un peuple et d'un pays, source de fierté mais aussi de solidarité et de force.

Depuis de nombreuses années, le Lyonnais-Dauphiné a su se faire une place et un nom à travers le royaume, nombreux furent ses sujets qui
s'illustrèrent aux yeux de la France entière et contribuèrent à faire
la renommée de leur duché. Il est donc de notre devoir, de continuer
leur oeuvre, d'entretenir cette réputation et de la renforcer. Mais, pour cela, il faut d'abord que les sujets du Lyonnais-Dauphiné prennent conscience de leur propre valeur, de celle de leur duché. C'est pourquoi, nous proposons un grand projet culturel touchant toutes les couches de la population lyonnais-dauphinoise et qui requière la participation de tout à chacun: définir l'identité et les valeurs propres au Lyonnais-Dauphiné et à ses habitants.

III. La Diplomatie

Une ouverture de Mercurol :


Les Gones souhaitent que soit entamée une réorganisation des services de Mercurol afin de les rendre encore plus efficaces, notamment par la création de "zones diplomatiques", chacune placée sous la responsabilité d'un Grand Ambassadeur.
L'ouverture d'une salle à Mercurol qui permettrait à chaque ressortissant Lyonnais-Dauphinois, qu'il soit en voyage loin de notre duché ou pas, de se tenir informé des nouvelles régulières données par les ambassadeurs.
Cette pièce pourrait se trouver au Pavillon d'accueil et seraient affichées les informations à disposition des ambassadeurs, que ce soit celles des provinces dont ils ont la charge mais également des informations objectives sur leur ville.

Des citoyens informés sur l'extérieur


Par ailleurs, dans un souci d'information pour les citoyens dauphinois, les Gones veulent que Mercurol fasse en place publique des synthèses sur les situations des autres duchés et dresse un tableau de l'état des frontières des duchés/comtés limitrophes au moins.

Des ambassadeurs au cœur des échanges


A l'instar de nostre Chancelier Sagaben, et afin de raffermir nos liens diplomatiques avec les puissances extérieures, mais aussi pour nouer des relations plus personnelles et humaines entre diplomates et obtenir des informations plus fraîches, nous souhaitons que les ambassadeurs effectuent des voyages diplomatiques auprès de leurs provinces d'affectations. Priorité sera donnée aux duchés et comtés frontaliers au notre, qui sont, pour la majorité, nos alliés de longue date, mais surtout parce que la sécurité intérieure et la paix ducale dépendent de nos bonnes relations avec les provinces nous entourant.


IV. La Justice


Des brigands... où ça?


Nous aimons les détester, ces vils mécréants et afin d'avoir plus de plaisir à les punir, les Gones souhaitent que soit revu le système actuel de
dénonciation. La traque des brigands serait désormais le plaisir de tout un chacun et la dénonciation se ferait non plus par des ouïes dire entendus par le 4e cousin de la 5e voisine de votre frère (screens), mais par des témoignages solides faits par des personnes ayant reconnu les vilains après qu'un avis de recherche ait été déposé par la Prévôté. Les victimes auront tout le loisir d'ameuter leurs proches ou des mercenaires pour réaliser des traques (traques RP), en autant que si elles débusquent leur agresseur, elles les ramènent en vie afin que ceux-ci puissent faire face à la Justice lyonnaise-dauphinoise.
Tout ceci ne serait fait qu'à la demande de la victime, ayant été préalablement informé du grand risque de ne pas voir de procès s'ouvrir...

Une clarification des lois concernant spécultation et marchands ambulants
.


lIl est à ce jour très difficile de pouvor inculper un villageois lorsque des exactions régulières sont commises su run marché.
En effet, pour prouver spéculation, il faut pouvoir prouver à la fois achat et vente sur le même marché.
De plus, au delà d'une quantité de deux produits, selon nos lois, le villageois tombe sous le coup de la loi des marchands ambulants.
Enfin, un villageois qui n'est pas considéré comme ma peut faire du commerce sauf dans sa ville de résidence..

Bref, autant dire que ces articles sont peu complets et entrainent une incompréhension et une relaxe régulière des spéculateurs ou escrocs..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Mai 1457
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Février 1459
» Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Nov 1456
» Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Janvier 1457
» Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Nov 1457
» Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Sept 1457

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Gones - Royaumes Renaissants :: Rez-de-chaussée: Ouvert à tous :: Les Gones : Présentation :: Les Gones et les élections ducales :: Programmes ducaux de l'an 1457-
Sauter vers: