Les Gones - Royaumes Renaissants forum externe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Nov 1456

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antoine le p'tit Gones

avatar

Nombre de messages : 192
Localisation : Bah ici voyons
Date d'inscription : 09/10/2010

MessageSujet: Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Nov 1456   Lun 11 Oct - 2:39

Citation :
I. Les Compagnies d'Ordonnance du Lyonnais-Dauphiné
II. La Communication et ses institutions
III. La Diplomatie
IV. La Justice
V. L'Économie
VI. La Culture et l'Animation
VII. La Religion


Citation :
I. Les Compagnies d'Ordonnance du Lyonnais-Dauphiné

Toujours plus forts

La sécurité du Duché et de ses habitants repose sur trois compagnies aux missions différentes, mais au but commun, qui sont l'Ost, la Prévôté et les Compagnies Nobiliaires.

Pour assurer la défense du territoire, il est nécessaire d'améliorer la communication entre elles, mais aussi leur collaboration pour une meilleure réactivité en cas d'alerte. Cela passe par la mise en relation des responsables locaux de la défense (maire, seigneur des lances, lieutenant et noble) dans un lieu prévu à cet effet pour faciliter la concertation et la mise en œuvre des moyens à disposition.

L'efficacité de ces trois compagnies dépend de leurs effectifs, c'est pourquoi nous pensons qu'il est nécessaire de poursuivre un recrutement efficace en impliquant les acteurs locaux de la défense (lieutenance, garnison et nobles) pour promouvoir les Compagnies d'Ordonnance par des manifestations publiques à l'échelle ducale et locale.

Nous souhaitons également une politique de sensibilisation à la défense auprès des sujets du Lyonnais-Dauphiné, par la mise en oeuvre de démonstration et de cours auprès des habitants souhaitant protéger leur ville et leur duché en cas d'invasion de nos terres afin d'aboutir à la création de listes de volontaires pour des embauches de maréchaux ou pour la constitution de groupes de défense en cas de menace importante.

Il arrive aussi parfois que des absences imprévues viennent faire en sorte que les besoins de défense des villes ont à être comblés rapidement laissant le Prévôt avec la difficulté de trouver des remplaçants. Afin d'être bien préparée à ces imprévus, la Prévôté pourrait se doter d'une liste d'individus qui s'engagent chaque semaine à ne pas prendre d'emploi avant une heure déterminée. Ces individus, ou "veilleurs" ayant signé un engagement écrit en seront libérés dès que le chef maréchal aura accepté l'offre faite par le Prévôt ou qu'aucun ordre de création de corps d'arme n'ait été donné.


L’Ost Ducal:

L'Ost se doit d'être réactif en toute situation et à tout moment. Nous pensons qu'il est important de mettre en place un système d'astreintes obligatoires par garnison, basé sur la mobilisation permanente d'une lance de 4 ou 5 soldats volontaires, équipés et expérimentés (en fonction des effectifs), prête répondre rapidement en cas d’alerte.

Partant du principe qu'un ost efficace et un ost entraîné, nous souhaitons améliorer la formation des soldats par des entraînements de terrain (IG) réguliers, mais aussi par l'apprentissage continu des techniques de combat (IG/RP) pour tous les soldats, quelque soit leur grade ou leur ancienneté. L'acquisition de ces connaissances essentielles pourrait entrer en ligne de compte pour l'avancement du soldat. Des règles plus claires et une grille de pointage pour mériter une promotion devraient être instaurées afin que les soldats les plus méritants puissent être promus sur des critères plus précis et non subjectifs, autant pour la nomination de Seigneurs des Lances, Armuriers ou autres que pour la promotion à un rang supérieur (coutiliers, archers, hommes d'armes...). Ce système de pointage pourrait également permettre, d'une part de redynamiser l'Ost, et d'autre part de combattre l'immobilisme afin que tous trouvent une motivation supplémentaire à s'impliquer, quel que soit leur grade ou fonctions.

Nous souhaitons également que la production de manuels et de traités sur la science militaire soit encouragée, notamment en incitant les soldats à faire profiter les autres de leurs connaissances dans les divers domaines touchant à l'Ost (médecine, stratégie, etc...) et par la mise en place d'une commission en charge de valider et de diffuser de tels ouvrages qui serait formée d'Instructeurs, d'Armuriers et d'Officiers.

Enfin, la promotion des services d'escortes offerts par l'Ost sera accentuée auprès des sujets Lyonnais-Dauphinois afin que les gens désireux de se donner une sécurité supplémentaire lors de leurs déplacements soient bien informés des possibilités qui s'offrent à eux.



II. La Communication et ses institutions

La communication au sein du duché

Les tribuns étant les premières personnes en contact avec les nouveaux Lyonnais-Dauphinois, nous proposons de créer une salle des tribuns où ils pourront débattre et échanger informations, trucs et astuces. Cet endroit permettra aussi de former les nouveaux tribuns et de les sensibiliser à la nécessité d'établir dès le départ avec les nouveaux la notion de vie en société (développement d'un intérêt pour le RP - respect de l'aspect historique des RR, respect du langage d'usage, etc...) et d'adopter la meilleure stratégie pour l'intégration des nouveaux au sein du Lyonnais-Dauphiné. Les tribuns seront également invités à s'inscrire à l'Assemblée des Tribuns où ils pourront partager avec les autres tribuns au sein du Royaume.

L'Assemblée du Peuple est sur le point de poindre et les Gones poursuivront leurs efforts afin que ce projet qui permettra véritablement au peuple de s'exprimer sur un grand nombre de sujets qui les préoccupent puisse enfin voir le jour et soit une réussite.

En conformité avec les nouvelles réalités établies par Sa Majesté Lévan III, nous proposons l'installation d'établissements postaux et de services de messagers dont les services permettront de transmettre les missives de même qu'un pigeonnier. La population pourra ainsi trouver une institution idéale pour répondre à ses besoins de communiquer entre les différentes villes. Des messagers ducaux pourront pour leur part assurer la communication ducale avec les différentes villes.

Les établissements de messagers

- Mise en place de 7 établissements de courriers et messagers dans le Lyonnais-Dauphiné. Chaque établissement pourrait compter deux coursiers dont l'un assurera la présence quand l'autre sera parti sur les routes délivrer les messages.
- Les établissements de messagers serviraient à recevoir les courriers personnels des gens voulant en envoyer dans les autres villes (sur les autres halles). Ils serviraient également de points de relais pour les messagers ducaux lorsque des courriers devraient passer par plusieurs villes. (Exemple : Un courrier mis en station de Lyon doit être envoyé à Briançon. Le messager ducal dans ce cas s'il s’agit d’un courrier à caractère non urgent s’arrêtera à la station de courrier suivante, soit celle de Vienne afin de transmettre le courrier. L’autre messager la portera à Valence et ainsi de suite…
- Les messagers ducaux seront directement sous les ordres du porte-parole tandis que des coursiers locaux seront sous la supervision des mairies.
- Les établissements de messagers pourraient éventuellement servir également pour les courriers (IG). Les agents postaux d’une ville pourraient se repartir la population et envoyer ainsi plus rapidement à toute une ville un courrier (par voie IG).
- Pour les messages urgents du conseil ducal (menaces qui pèsent sur le duché, ect.) des pigeons pourraient être envoyé du pigeonnier ducal directement aux pigeonniers municipaux dont auraient la charge les établissements de messagers.


III. La Diplomatie

Le Lyonnais-Dauphiné dispose d'une diplomatie active, présente dans la grande majorité du monde connu. Les tensions et conflits actuels, au sein du Royaume de France, nous montrent la nécessité d'une diplomatie efficace et surtout de nouer des liens solides avec les autres comtés et duchés, surtout dans les provinces voisines à la nôtre. Il est également regrettable de constater que les conseillers ducaux ne sont parfois pas assez impliqués dans la diplomatie, voire quasiment absents dans certains cas.


Afin de poursuivre le travail et les efforts de nos diplomates qui font de notre duché une puissance diplomatique présente à travers le monde, de renforcer nos relations diplomatiques et amicales avec nos proches voisins français, d'assurer notre bonne entente avec l'ensemble des régions où le Lyonnais-Dauphiné est présent diplomatiquement et enfin de préserver la paix de notre duché et veiller à ses intérêts, les Gones souhaitent organiser quelques actions.

D'abord l'organisation d'échanges culturels avec nos proches voisins, comme il a été fait avec le Languedoc, aux dernières inter-ducales (voir culture). Ensuite une relecture de nos traités et accords existants pour tenir nos engagements et réfléchir à l'avenir de nos relations avec les différentes provinces (notamment celles étrangères et éloignées, surtout celles où nous ne pouvons communiquer physiquement) doit être faite de façon perpétuelle.

De plus, les Gones souhaitent que les ambassadeurs soient plus pro-actifs vis-à-vis des conseillers ducaux. Ainsi, en plus de déposer leurs rapports au domaine de Mercurol concernant les différentes activités de leurs ambassades respectives, chaque ambassadeur aura la charge d'informer personnellement les conseillers ducaux des changements et nouvelles nominations de postes des conseillers nouvellement nommés des conseils ducaux/comtaux étrangers.

Toujours dans cette optique d'une diplomatie active, nous souhaiterions entamer une réorganisation des services de Mercurol afin de les rendre encore plus efficaces, notamment par la création de "zones diplomatiques", chacune placée sous la responsabilité d'un Grand Ambassadeur, et de postes de Conseillers Diplomatiques dont le rôle pourrait se résumer en "conseiller, former et assister" le corps diplomatique. Enfin, nous aimerions que soient développées les possibilités de voyages diplomatiques, avec la mise en place possible d'une indemnité pour les missions diplomatiques, ainsi qu'un système de récompenses pour les diplomates méritants, propre à Mercurol.


IV. La Justice

La grille des peines de notre duché de même que la partie III.1 du Livre III du coutumier ne sont toujours pas en conformité avec la Charte du Juge. Afin que notre justice puisse dignement porter son nom, une révision de ces sections s'impose.

Les Gones souhaitent également voir notre bourrel à l'œuvre plus souvent. Les peines infligées en place publique de même que les occasions pour les Lyonnais-Dauphinois d'exprimer toute leur aversion envers les criminels sont trop peu nombreuses. Les Gones proposent que des peines publiques ou des confessions puissent faire en sorte que les peines originalement prévues se voient réduites. Le bourrel sera libre de choisir quel accusé reconnu coupable et n'opposant pas d'objection à être châtié publiquement sera mené en place publique.

La sécurité des mairies est un sujet préoccupant. Afin d'assurer une tranquillité d'esprit aux citoyens lyonnais-dauphinois, les Gones proposent qu'il soit ajouté à la loi que les maires, à leurs premiers et derniers jours de fonction, fassent état de leur inventaire, de leur trésorerie et de l'état des mandats au conseil ducal.

Enfin, cela suffit des brigands qui dérobent le pain des honnêtes gens. Les affaires de brigandage doivent être renforcées et traitées en priorité, mais cela ne se fait pas sans que l'information auprès des victimes sur la marche à suivre quant à la transmission des preuves nécessaires lors de telles attaques soit véhiculée. Les mesures lors des procédures des procès doivent également être renforcées. Pour cela, les Gones proposent que le Juge puisse couper sans autre délai la défense au bout de 2 jours si l’accusé ne se présente pas au tribunal, qu'une amende pour la non-présence s’ajoute en sus de la peine requise, qu'une interdiction de quitter le duché soit proclamée dans l’acte d’accusation du procureur et qu'en cas de fuite de l’accusé dans un duché hors coopération judiciaire, ce dernier soit automatiquement jugé dans sa ville natale. Il sera proposé à l’accusé, avant le réquisitoire du procureur, une médiation en vue d’une indemnisation aux victimes, en quel cas, sa demande de peine pourra être ramenée à 1 écu symbolique. En cas de refus, les peines encourues pour ce type de délit seront appliquées.


V. L'Économie

Pour le Lyonnais-Dauphiné, par le Lyonnais-Dauphiné

Les mines représentent l'une des principales sources de revenus pour le duché. Les profits réalisés par l'exploitation des sous-sols étant tributaires de la fréquentation des mines, une politique de sensibilisation et d'encouragement doit être mise en place pour favoriser les emplois de mineurs, notamment auprès des nouveaux arrivants. Pour ce faire, l'étroite collaboration du duché avec les maires doit être renforcée et étendue auprès des tribuns.

Les mineurs étant souvent des vagabonds et des paysans un incitatif sous forme de récompense pour ceux qui vont souvent prêter leurs bras et leurs muscles au service du duché serait instauré. Ainsi, les vagabonds et paysans (niveaux 0 et 1) ayant prouvé leur participation pendant 5 jours dans une semaine complète pourront recevoir après avoir fourni des preuves suffisantes un pain gratuit.

Afin de financer cette aide, un Fonds minier de solidarité en partenariat entre le duché et l'Église sera instaurée. Le duché versera l'aide à hauteur de 1.5 pain tandis que l'Église fournira 0.5 pain pour chaque mineur ayant prouvé sa forte implication dans la production minière au cours d'une semaine entière.

D'autre part, afin de soulager le Commissaire au commerce (CaC) de la lourde tâche qu'il a accomplir chaque jour, le Commissaire aux mines (CaM) se verra attribuer une tâche complémentaire, celle d'aider le CaC à trouver des déboucher pour les produits issus des mines. Le CaM étant celui qui en principe connait le mieux l'évolution des mines, cela permettra d'avoir une meilleure adéquation entre production et commerce.

Par ailleurs, afin de faciliter le suivi et la gestion des finances du duché, l'établissement d'un budget prévisionnel hebdomadaire sera fait par le bailli qui centralisera les données récoltées auprès du CaC, du Connétable et du Prévôt en plus d'intégrer les dépenses de l'armée (soldes, etc..) et tiendra compte des sommes détenues par les Marchands ambulants dauphinois qui seraient également répertoriées dans un tableau de suivi. Cela permettra à tous les conseillers de mieux voir quelles sommes peuvent être dépensées chaque semaine.

La réflexion économique sur le prix de revente du bois, sur les droits d'achats et sur les quotas d'achat sera poursuivie dans le but d'aider les villes forestières à pallier aux frais encourus par l'achat et l'entretien des haches. L'idée d'une coopérative lyonnaise-dauphinoise afin de renforcer la collaboration et le soutien entre mairies via l'achat de produits locaux sera proposée.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Nov 1456
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Nov 1456
» Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Février 1459
» Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Mai 1456
» Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Sept 1456
» Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Mars 1456

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Gones - Royaumes Renaissants :: Rez-de-chaussée: Ouvert à tous :: Les Gones : Présentation :: Les Gones et les élections ducales :: Programmes ducaux de l'an 1456-
Sauter vers: