Les Gones - Royaumes Renaissants forum externe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Mars 1458

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antoine le p'tit Gones

avatar

Nombre de messages : 192
Localisation : Bah ici voyons
Date d'inscription : 09/10/2010

MessageSujet: Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Mars 1458   Lun 11 Oct - 12:59

Citation :
I. Compagnies d'Ordonnances
II. Economie
III. Diplomatie
IV. Institution
V. Noblesse
VI. Culture, Animation et Religion

Citation :
I. Compagnies d'Ordonnances
Citation :
La Prévôté

Nous souhaitons saluer la réforme de l'organisation de la prévôté que nous avons fortement appuyée et désirée et vient de voir le jour et qui prévoit la réorganisation de ses agents. De fait et pour asseoir cette réforme, nous nous engageons à tout mettre en œuvre pour continuer le recrutement qui a commencé à porter ses fruits et qui doit être poursuivi. Nous proposons ainsi de créer dans chaque halle un bureau de recrutement comme c'est le cas pour l'ost, afin que puisse affluer les bonnes volontés.
Citation :
L' Ost
  • Constat: Depuis de nombreux mois, l'organisation et le fonctionnement interne souffre d'une certaine lourdeur ainsi que de problèmes de coordination entre les différentes instances et organes décisionnels et effectifs, mettant ainsi en danger potentiel l'efficacité de nos troupes mais surtout la sécurité du Lyonnais-Dauphiné. Nous pensons donc, dans l'intérêt de nos soldats, mais surtout de la paix et de la sécurité du Duché et de ses sujets, qu'une réforme progressive doit être opérée au sein des différents conseils ayant autorité sur l'ost pour faciliter la réactivité mais aussi la gestion de nos troupes sur le terrain, en temps de paix comme en tant de guerre. Nous pensons que ces problèmes sont liés à plusieurs dysfonctionnements:
    - l'éloignement trop marqué entre responsables militaires locaux et décideurs;
    - une trop grande collégialité au sein des autorités militaires ainsi qu'un trop grand nombre de sous-conseils souffrant également d'un manque de précisions sur leur juridiction et leur rôle, ayant pour conséquence un ralentissement des prises de décisions cruciales pour la défense de notre pays mais aussi des problèmes de communication et de circulation des information;
    - une tendance à l'amoindrissement de l'autorité des responsables militaires locaux, bien qu'actuellement en amélioration demanderait d'avantage d'effort;
    - un manque d'efficacité dans l'encadrement local des troupes, relevant souvent d'un problème d'organisation et de gestion pour certains responsables locaux

  • Enjeux: Améliorer la prise de décisions militaires, mais aussi la gestion des informations et des hommes, afin de rendre notre ost plus réactif, mais aussi plus attractif et plus fonctionnel pour les temps à venir. L'ost doit être vu comme un ensemble unique, et non comme plusieurs garnisons indépendantes. Nous avons trop tendance à voir les garnisons comme des cas particuliers, au lieu de les voir comme des composantes d'un grand ensemble, et nous considérons trop les soldats des troupes de garnison, ancrées dans leur ville, plutôt que comme des grandes ordonnances prêtent à bouger à tout moment et n'importe où à travers le duché pour aller là où elles sont utiles.
    L'Ost doit donc pouvoir être plus réactif depuis sa tête jusqu'à sa base, avec un exécutif fort et bien identifié de tous.

  • Projets: Tout d'abord, nous pensons qu'il faut revoir la gestion locale, en s'occupant d'améliorer l'organisation des hommes au sein des garnisons afin de les rendre d'avantage réactifs en cas de besoin mais aussi de disposer d'informations précises et quotidiennes sur leur état. Cela passe donc par l'adoption d'un système d'encadrement plus efficace à notre sens, nécessitant une proximité avec les soldats et de bons relais entre soldats de base et Seigneur des Lances, afin d'assurer une meilleure et plus preste circulation des informations et des ordres, mais aussi une surveillance de leur suivie: la lance d'ordonnance, dont le détail ne sera explicité qu'au sein des instances de l'ost, pour éviter tout problème de confidentialité.
    Pour ce qui est de la gestion globale, nous pensons qu'il est nécessaire de revoir l'organisation des différents conseils décisionnelles en supprimant le Conseil de Guerre dans sa forme actuel, pour laisser la gestion tactique et quotidienne des opérations de l'ost au Conseil des Lances, dont la vision plus proche du terrain et plus au fait de la situation de nos forces, permettrait de bénéficier d'un temps de réaction plus court en cas d'opération militaire sur notre sol, ou à l'étranger.
    Pour ce qui est du problème qu'entraîne une trop grande collégialité, la dissolution du Conseil de Guerre sous sa forme actuelle, où les officiers supérieurs des Compagnies d'Ordonnances peuvent rencontrer des difficultés à faire entendre leur voix, notamment dans la nomination des officiers, ou bien les questions d'ordre stratégique, permettrait aux Officiers supérieurs de retrouver une plus grande marge de manœuvre dans leurs prérogatives.
    Cependant, pour éviter qu'un Officier supérieur incapable ou orgueilleux ne cause du tord à l'ost et au duché, ou bien parce qu'un Capitaine a toujours besoin des conseils avisés de vétérans et d'experts dans la chose militaire, nous préconisons le maintien de Conseillers Militaires, siégeant à l'office des affaires militaires de Pierre-Scize et au sein d'un conseil restreint autour du Capitaine, afin de lui donner leurs avis, mais également en leur donnant un droit de veto sur toutes les décisions de celui-ci dès-lors que les 3/4 d'entre eux s'y opposeraient. Ainsi, les Conseillers Militaires formeront les gardes-fou de l'ost, dispensant leurs conseils aux officiers au sein du Conseil des Lances, mais aussi auprès des Conseillers Ducaux, et intervenant quand les intérêts de l'ost et de la province leur paraîtraient menacés.
    Pour conclure, l'ost ne comprendra plus que trois organes décisionnels:
    - le Conseil des Lances, où seront traités de la gestion quotidienne de l'ost, ainsi que de la gestion des opérations sur le terrain, et qui conservera sa composition actuelle;
    - le Conseil restreint, où les questions sensibles concernant l'ost, comme la justice militaire, la nomination des officiers, le renseignement et le bon fonctionnement de l'ost, seront abordées entre le Capitaine et ses Conseillers Militaires;
    - l'Office des COLD, à Pierre-Scize, où seront évoquées les affaires militaires nécessitant un vote ducal (modification de la législation, déclaration de guerre, politique extérieure et intérieure) ainsi que les grandes lignes de la stratégie globale nécessitant une décision ducale, car concernant l'intégralité du duché, en présence des Conseillers ducaux et des principaux officiers des COLD.

  • Constat :Faible prise en compte de la dangerosité et de la fréquence des blessures et autres maladies dues a la vie en caserne.
    Certaines garnisons se sont dotées d'infirmerie mais pour la plupart inefficaces, certaines autres sortent du lot en proposant des services tels que l'herboristerie et l'apothicairerie.

  • Enjeux :
    - Permettre a chaque soldat de bénéficier d'un service de médicastre compétent et présent sur chaque garnison.
    - Pourvoir l'Ost d'un service hospitalier rapide et efficace.

  • Projet :
    Citation :
    Mise en place d'un hôpital et création du poste de médecin qui n’ existe pas encore au sein de L'OST .

    Hiérarchie :


    - Maistre Praticien
    - Médecin.
    - Chirurgien OU Physicien.
    - Barbier.


    Le Maistre Praticien

    Gère l'administration de l'hôpital et veille au bon déroulement de l’établissement .Il a des compétences dans chacune des fonctions présente ci dessous et peu donc parfaitement s'occuper des patients que se soit médicalement , ou d'un point de vue chirurgical et prononcer des diagnostics.
    Il nomme et révoque les membres de son hôpital à sa convenance après consultation des Seigneurs des Lances des garnisons où il recrute ses membres.
    Il a accès au Conseil des Lances et as par ce fait, le rang d'officier subalterne (au même titre qu'un seigneur des lances,un Maistre ou l'intendant).
    Son rôle est de veiller, via les membres de l'Hospital à la santé des soldats de l'Ost .

    Le Médecin

    Se charge de l'étude des patients et du diagnostic, c'est lui qui a le dernier mot et qui décide des soins qui doivent être apportés .Il se charge des tâches administratives liée à l'hôpital et aux patients.

    Le Physicien

    Il prépare les remèdes aussi appelés "les physiques" d'où le nom de sa fonction. Il travail à guérir les maladies via ses remèdes lorsque les opérations chirurgicales ne sont pas nécessaires selon le médecin, il travaille donc en collaboration avec le chirurgien.

    Le Chirurgien laïcs dict "de robe longue"

    Il a étudié et disposent d'un véritable savoir théorique et pratique, il se charge des opérations "délicates" à l'intérieur et /ou à l'extérieur du corps.Il réduit les fractures, arrêtes les hémorragies, répare les tissus, pratique les trépanations si cela à été décidé par le médecin.

    Le Chirurgien barbier dict "de robe courte"

    Il travaille quelques fois avec des chirurgiens de robe longue. Il n'as pas de connaissances médicales importantes et as appris "sur le tas". Il sait réduire les fractures par exemple.

Citation :
II. Economie
Citation :
  • Constat: Les prix sur nos marchés sont assez élevés . Bien plus haut que les trois quart des villes ou duché limitrophes du Lyonnais-Dauphiné. De fait cela entraîne une quasi impossibilité d'exporter nos ressources et donc un appauvrissement à la fois du duché et de ses habitants.

  • Enjeux: Permettre d'avoir un marché plus libre qui permettrait au plus grand nombre de pouvoir vendre ses marchandises en favorisant les échanges en légature et les exports vers d'autres duchés et comtés.

  • Projet: Abandonner l'habitude de rachats à prix fixes par le duché aux mairies pour privilégier des rachats en fonction de l'état réel des marchés. Afin de permettre aux maires de réellement travailler à la régulation de leur marché et d'aboutir progressivement à une baisse générale des prix de vente, qui favorisera l'export et réduira les dépenses ducales et donc le poids des impôts. Chacun sera donc bénéficiaire à long terme d'un tel plan.
    Nous tenons également à réaffirmer puisque nous sommes conscients que l'économie n'est pas quelque chose de fermé de cloisonné que tout cela ne pourra jamais être suffisant si vous électeurs ne prenez pas conscience de votre rôle. En effet l'économie ducale est l'affaire de tous et de chacun en particulier et pas l'apanage d'une vingtaine d'individus enfermés dans leur tour d'ivoire ou leur bureau de bourgmestre. Sans vous et cela peut paraitre étrange à entendre, mais sans vous, l'économie du duché n'est rien. Car pour pouvoir exporter des quelconques ressources encore faut-il avoir des surplus, or dernièrement les ressources de chaque ville ont subi une baisse importante d'approvisionnement, de même que les mines qui sont pourtant notre principale source de revenus.
    Un marché plus libre n'aura donc aucun impact tant que les villes ne pourront obtenir une marge bénéficiaire suffisante lors des échanges, de même les impôts ne baisseront de manière significative que lorsque les mines et les carrières surtout seront remplies convenablement. Il est donc important que chacun comprenne qu'il est de son rôle quotidien de ne pas produire à outrance sans se soucier de l'état du marché ni veiller à appliquer les consignes de vos maires, dont les conseils avisés permettent un équilibre constant de l'économie locale et même ducale.


Citation :
III. Diplomatie
Citation :
  • Constat: La diplomatie est un enjeu capital pour la défense des intérêts du Lyonnais-Dauphiné, mais demande un travail colossal aussi bien pour la représentation du duché auprès des autres provinces du Royaume et de l'Empire, que pour la collecte d'informations venus des quatre coins de France et leur analyse, ainsi que le suivi des grands évènements politiques touchant le reste du monde connu. Pour cela, Mercurol à besoin d'ambassadeurs compétents et motivés pour assurer la présence du duché à travers le plus grand nombre de provinces possible, mais aussi d'une organisation efficace afin de gérer au mieux le regroupement des informations et leur circulation.

  • Enjeux: Améliorer le fonctionnement et la gestion de la diplomatie, et intensifier le recrutement des ambassadeurs.

  • Projets:Nous proposons la création du poste de Grand Ambassadeur au sein de Mercurol, chacun en charge d'une zone diplomatique regroupant plusieurs ambassades de manière cohérente, pour des raisons politiques ou géographiques, afin de rassembler et compiler plus efficacement les informations pour les transmettre au Chancelier, mais aussi pour encadrer les ambassadeurs sous sa responsabilité.

Citation :
IV. Institution
Citation :
  • Constat: A l'heure actuelle, la seule mesure d'urgence reconnue et applicable légalement est l'Etat de Siège. Or, il se trouve que les dispositions prévues par cet Etat de Siège sont à la fois lourdes à mettre en place et à gérer pour le personnel des COLD, notamment pour la Prévôté en charge d'envoyer les courriers aux indésirables et de surveiller les entrées et sorties dans chaque ville, mais aussi coûteuses pour le Duché, notamment en matière de procès et de distribution de mandat. De plus, étant donné les importantes restrictions qu'il impose, l'Etat de Siège ne devrait être que le dernier recours à utiliser en cas de menaces importantes et identifiées clairement afin qu'il soit mis en place de manière plus judicieuse.

  • Enjeux: Améliorer la gestion des états d'urgences, afin de garantir la paix et la sécurité du Lyonnais-Dauphiné tout en adaptant les mesures prises à l'ampleur des dangers rencontrés.

  • Projets: Nous proposons un aménagement de la loi sur l'Etat de Siège en créant plusieurs degrés de mesures légales, adaptés aux diverses menaces que le Lyonnais-Dauphiné peut rencontrer:
    - La fermeture des frontières, totale ou partielle, décrétée par un vote du Conseil ducal en cas de conflits dans les provinces voisines à la notre, ou pour des raisons diplomatiques et politiques diverses, entraînant la mobilisation des membres des COLD des trois villes frontalières de notre duché, avec l'éventuelle mise en place d'un système de filtrage par la constitution d'armées bloquant les entrées du Lyonnais-Dauphiné, l'interdiction à toute personne non-autorisée par un laissé-passé de franchir nos frontières une fois la fermeture décrétée sous peine de procès pour Troubles à l'Ordre Public;
    - La fermeture d'une ou plusieurs villes, ainsi que des routes attenantes, en cas de troubles internes et localisés, entraînant la mobilisation des garnisons locales et éventuellement des garnisons voisines, ainsi que des agents de la prévôté, et éventuellement celle des Compagnies Nobiliaires présentent dans la zone concernée, ainsi que l'interdiction d'entrer ou de sortir des villes concernées ou de circuler sur les coutes fermées sous peine d'être mis en procès pour TAOP;
    - L'état de guerre, en cas de conflit déclaré avec une autre province ou de levée du ban royal, entraînant la mobilisation totale des COLD et un appel à la population pour soutenir l'effort de guerre.


Citation :
V. Noblesse
Citation :
  • Constat: La Hérauderie laisse le soin à chaque province de définir elle-même les modalités de comment remplir les devoirs vassaliques des feudataires tant que cela ne va pas à l'encontre de leurs lois, or jusqu'à présent l'Assemblée nobiliaire n'a pas eu l'occasion de se pencher sur le vivre noblement ainsi que sur les droits et devoirs conférés réellement aux vassaux du Lyonnais-Dauphiné.

  • Enjeux: Définir les règles du vivre noblement à la dauphinoise.

  • Projet:: Proposer à l'Assemblée Nobiliaire l'ouverture d'un débat visant à la rédaction d'une charte prenant en compte outre les obligations primaires définies par la Hérauderie, des obligations spécifiques à notre duché, comme par exemple pourquoi pas la nécessité pour un vassal prononçant son serment devant Aristote d'être lui-même baptisé. Il est bien entendu une évidence que les droits des feudataires , soit les devoirs du gouverneur, seront réaffirmés de même dans cette charte.

Citation :
VI. Culture, Animation et Religion
Citation :
Culture, animation
  • Constat: Le Duché du Lyonnais-Dauphiné, aujourd'hui apanage de l'héritier de la Couronne de France, Son Altesse Royale le Dauphin, était autrefois un état indépendant et puissant, traitant d'égal à égal avec les Roys de France tout comme les Empereurs. Quand le dernier Dauphin du Viennois, Humbert II, transporta le Dauphiné à la Couronne de France, il confia au futur Charles V, les insignes de sa suzeraineté sur sa principauté, à savoir le titre de Dauphin du Viennois, l'épée ancienne du Dauphiné, la bannière de sainct Georges, ainsi que l'anneau et le sceptre des Dauphins. De nos jours, ces insignes du pouvoir delphinal sont conservées sur les terres du Roy, en Île-de-France, et seul le duc légitime de notre duché, Son Altesse Royale le Dauphin du Viennois qui, dans sa grande sagesse, a délégué, en son absence, ses droits et son autorité sur son fief à un Gouverneur, élu à chaque mandat par l'ensemble du Conseil Ducal, reconnu par les sujets du Lyonnais-Dauphiné. En tant que représentant direct du pouvoir delphinal, le Gouverneur se devrait de disposer d'insignes et de symboles de l'autorité qui est sienne, à la hauteur de la grandeur et du prestige de notre duché.

  • Enjeux: Accordé enfin à la charge de Gouverneur, tout le prestige et la grandeur qu'elle mérite.

  • Projet: Nous proposons que soient créés et remis, au début de chaque mandat ducal, lors d'une cérémonie précédent les allégeances, les insignes investissant le Gouverneur de la suzeraineté sur les terres du Lyonnais-Dauphiné.
    - l'épée du Lyonnais-Dauphiné, symbole de la défense de la justice, de l'Eglise et de son peuple contre ses ennemis,
    - la couronne du Gouverneur, symbole de sa charge et de son autorité sur le Lyonnais-Dauphiné,
    - le sceptre du Lyonnais-Dauphiné, symbolisant le pouvoir de contraindre mais aussi de rendre la justice sur ses terres,
    - l'oriflamme du Lyonnais-Dauphiné, symbole du commandement militaire, capable de rassembler les hommes et de les mener au combat,
    - l'anneau du Lyonnais-Dauphiné, symbolisant l'union du Gouverneur avec le peuple et le duché, lui permettant de sceller les actes officiels,
    - un manteau aux armes du Lyonnais-Dauphiné, symbolisant son autorité et sa dignité de suzerain.

Citation :
Religion
  • Constat: L'Eglise dauphinoise, qui pourtant réunis en son sein plusieurs des provinces les plus anciennes et les plus prestigieuses du Royaume, et qui a donné de nombreux hommes de foi et de valeur reconnus à travers la France et même en terre impériale, ne jouit pas du prestige qu'elle devrait mériter au sein de notre Duché du Lyonnais-Dauphiné, terre pieuse et fidèle à l'Aristotélicisme. Nous pensons donc qu'en dehors des affaires de concordat ou d'institutions ecclésiastique, il est du devoir du Conseil Ducal d'aider l'Eglise dauphinoise à retrouver l'éclat et le prestige au sein de la vie publique, en l'associant d'avantage aux grands événements de notre Duché.

  • Enjeux: Associer et introduire d'avantage les représentants de l'Eglise dauphinoise dans les temps forts du pouvoir ducal, afin de l'aider à retrouver son lustre et son rayonnement dans l'esprit et le coeur du peuple lyonnais-dauphinois, mais surtout l'aider à retrouver ses marques sur nos terres aristotéliciennes de foi et de conviction.

  • Projet: Parallèlement à la création d'insignes et de symboles du pouvoir ducal, nous souhaitons associer les archevêques et les évêques, en particulier le siège métropolitain de Vienne, cœur historique de notre duché mais aussi province ecclésiastique la plus représentée sur nos terres, dans l'investiture de notre Gouverneur en leur confiant le soin de bénir ces insignes, mais aussi en participant à leur remise et à leur conservation, en remettant une partie de ces symboles à la garde de l'archevêque de Vienne ou à l'abbaye de Saint-Antoine. Cette démarche permettra ainsi de rappeler l'attachement indéfectible du Lyonnais-Dauphiné à la foi aristotélicienne, mais aussi l'importance que nous accordons aux ministres de l'Eglise présents sur nos terres. Une discussion sera donc engagée avec les prélats pour en régler les modalités et entendre leurs avis.

  • Constat : Le duché du Lyonnais-Dauphiné est une contrée fondamentalement Aristotélicienne, cependant le gouverneur qui le est représentant du Dauphin et qui prête serment sur le Livre des vertus, n'est pourtant pas obligé d'être baptisé.

  • Enjeu : Réaliser un véritable lien entre l'Eglise Aristotélicienne qui est notre mère à tous et notre duché.

  • Projet : Les Gones estiment que le Gouverneur doit avoir reçu le Sacrement du baptême pour qu'il puisse accéder à cette haute fonction prouvant ainsi à tous que notre Duché reste attaché a l’Eglise et qu'il agisse de manière vertueuse et avec respect de la foi Aristotélicienne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Mars 1458
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Février 1459
» Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Nov 1456
» Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Juillet 1458
» Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Mai 1458
» Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Janvier 1458

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Gones - Royaumes Renaissants :: Rez-de-chaussée: Ouvert à tous :: Les Gones : Présentation :: Les Gones et les élections ducales :: Programmes ducaux de l'an 1458-
Sauter vers: